TAHALA CITY

كتبهاالثانية1 ، في 13 مارس 2007 الساعة: 09:32 ص

 

Tahla est une petite ville située au cercle de Tahla, province de Taza, région Taza-El Hoceima-Taounate .

 

Notre ville est limitée au nord par la C.R Matmata, au sud par la C.R Smiaa et la C.R Ait Seghrouchen , à l’est par la C.R  Smiaa et à l’ouest C.R Matmata. Sa superficie est de 9 Km2.

 

Le climat de Tahla est varié mais les spécialistes le considère comme un climat « méditerranien »; la température moyenne est de 28° et la moyenne des précipitations est de 550 mm par an .

 

D’une bourgade de quelques centaines d’habitant au début des années vingt du siècle dernier, la ville de Tahla a été un pole d’attraction des populations des zones avoisinantes. Sa population qui est de 25655 habitants en 2004, a connu une rapide croissance entre 1971 et 1994, en passant de 2323 habitants en 1971, à 10033 en 1982 et à 20147 en 1994. Cette rapide croissance démographique n’a pas été accompagnée par une évolution similaire des infrastructures et des équipements collectifs. Ce qui a été à l’origine de l’apparition d’une urbanisation mitigée avec des quartiers périphériques anarchiques, un sous équipement important  et l’absence d’espaces verts, et de divertissements pour les jeunes.

 

    A Tahla on trouve comme équipements collectifs ; un hôpital, 6 écoles 2 collèges et 1lycée, un marché municipal, un souk hebdomadaire, un abattoir…ce qui est peu pour une population toujours en croissance.

Les principales activités de la population de Tahla sont l’agriculture et le commerce, ce qui ne génère que de faibles revenus pour la population qui reste d’un niveau de vie modeste.

 

Heureusement que Tahla puise ses potentialités et sa force de son environnement : entourée de splendides montagnes du moyen Atlas qui recèlent plusieurs sites touristiques(grottes, lacs, sources, fleuves …), de riches forets sur une superficie de 67000 ha avec une importante bio-diversité et de fertiles terres agricoles(1300 ha).

 

De part son histoire en tant que pole d’attraction des population du cercle de tahla, de par sa situation géographique intermédiaire entre les deux viles voisines Taza et Fes, et sa position en tant que porte d’entrée au Moyen Atlas oriental, riche en potentialités touristiques non encore exploitées, la ville de Tahla pourra jouer à l’avenir un important role en tant que centre d’accueil touristique.

 

Hanane Boularbah et Houda Gaougaou

La 2ème 1